Surveillance des relations de cause à effet des oiseaux terrestres migrateurs à les échelles régionales, région des sables bitumineux

Données de surveillance des causes et des effets

Le travail sur le terrain effectué par Environnement Canada a mis l’accent sur la compréhension de la façon dont les oiseaux chanteurs boréaux, y compris plusieurs espèces en péril, sont touchés par l’activité humaine dans les régions de sables bitumineux. La détermination des nombreuses espèces d’oiseaux chanteurs associés aux divers types d’habitats et la compréhension de la façon dont ces oiseaux varient en fonction du type et du nombre d’habitats constituent la première étape pour évaluer les conséquences de la perturbation des habitats.

Des données sur les oiseaux ont été recueillies dans divers habitats, y compris certains habitats n’ayant pas fait l’objet d’une étude antérieure, afin de combler les lacunes en matière d’information dans le cadre des modèles d’habitats des oiseaux élaborés en collaboration avec le Projet de modélisation de l’avifaune boréale (PMAB). Les données récemment acquises permettront d’accroître le caractère rigoureux des modèles des réponses des oiseaux quant aux 39 types d’habitats forestiers et de perturbations des habitats. Ces modèles de réponses des oiseaux seront utilisés pour améliorer la conception des relevés futurs sur les tendances, surtout pour les espèces rares, afin d’expliquer les tendances constatées dans les populations (p. ex., pourquoi des populations augmentent ou diminuent) et de prédire la façon dont les populations changeront à l’avenir. Puisqu’il faut généralement du temps avant d’obtenir des résultats robustes pour ce qui est de la surveillance des tendances des oiseaux (p. ex., de 10 à 15 ans), les modèles peuvent favoriser le processus décisionnel en permettant d’évaluer les choix d’utilisation des terrains avant de constater directement les conséquences.

L’ensemble de données 1 (2011-2013) sur les espèces d’oiseaux boréales associées à 41 types d’habitats représentatifs dans les zones de sables bitumineux des régions de l’Athabasca, de la rivière de la Paix et du lac Cold est disponible. Des données sont disponibles pour 44 873 oiseaux particuliers représentant 142 espèces provenant de 3685 sites d’échantillonnage indépendants qui utilisent des sondages de dénombrement ponctuel. Des types d’habitats non communs et rares ont été sondés à une plus grande intensité d’échantillonnage. Cette activité surveille la façon dont les oiseaux réagissent à leur habitat et aux perturbations.

L’ensemble de données 2 (2014) sur les espèces d’oiseaux boréales sur un gradient de perturbations lié à l’exploitation des sables bitumineux (de bas à très élevé) à l’intérieur de la zone des sables bitumineux de l’Athabasca est disponible. Des données sont disponibles pour 12 062 oiseaux particuliers représentant 141 espèces provenant de 884 sites d’échantillonnage. Les sites d’échantillonnage comprennent les deux grilles de neuf sites de dénombrement ponctuel et des paires appariées de sites de dénombrement ponctuel (un dénombrement ponctuel dans la zone du pipeline, de la ligne sismique, du chantier du forage ou de la route et un dénombrement ponctuel dans un habitat non perturbé adjacent). Cette activité surveille la façon dont les oiseaux réagissent à un gradient d’activités d’exploration, d’extraction et de développement propres aux sables bitumineux à l’échelle régionale.

Ces données contribuent à :
a.améliorer les programmes de surveillance;
b.expliquer les tendances de population observées (les raisons qui expliquent l’augmentation ou la diminution des populations);
c.prédire la taille des populations à l’intérieur de la zone des sables bitumineux; et
d.évaluer les effets individuels, additifs et cumulatifs de l’exploitation des sables bitumineux et d’autres développements des ressources sur les oiseaux boréaux.


Metadonnees

Ressources

Date modified: